suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

04/07/2018

Heureux celui qui prend le temps....

C'est la période des vacances et j'en profite pour reprogrammer

d'anciennes chansons que j'ai ré-enregistrées

*****

Ceux qui ne sont pas - comme je le suis -  "retiré des voitures" mènent pour la plupart une vie stressante qui ne leur permet guère de jouir de la contemplation du monde. Moi j'ai cette chance  - qui se paye de quelques rhumatismes -  et cela m'a inspiré une chanson : 

  "Heureux celui qui prend le temps "

 que vous pouvez l'écouter en regardant les photos qui en illustrent les paroles


(Nouvel enregistrement 06/2018)


podcast

temps,sarabande,compagne,horizon

 

Heureux celui qui prend le temps
  
De regarder naître le jour
      
Quand les toits sortent du néant
      
Que la nuit fuit de bourg en bourg

 

temps,sarabande,compagne,horizon


   Quand le soleil perce les brumes
      
Qui somnole dans les vallons
      
Et passe ses mains importunes
      
Dans les volets de nos maisons
  
 

temps,sarabande,compagne,horizon

Viens ma compagne sur le pas de la porte
    
Du haut de la colline, le soleil verse le jour
   
Vois ma compagne, il nous apporte


   La lumière qui réchauffe notre amour
  
 
 

temps,sarabande,compagne,horizon

Heureux celui qui prend le temps
    
De regarder flâner le jour
    
D’écouter rire les enfants
    
Qui se poursuivent dans les cours

 

temps,sarabande,compagne,horizon


 En de joyeuses sarabandes


Qui font naître une chanson
  
Sur tes lèvres gourmandes
  
Mon plus bel horizon


 
 

temps,sarabande,compagne,horizon

Viens ma compagne sur le pas de la porte

Du haut de la colline, le soleil verse le jour

Vois ma compagne, il nous apporte

La lumière qui réchauffe notre amour

 
 

temps,sarabande,compagne,horizon

Heureux celui qui prend le temps
      
De regarder mourir le jour
      
Quand les hommes se font géants
    
Avec leurs ombres comme des tours

 

 

temps,sarabande,compagne,horizon


      Quand le soleil se blesse aux vitres
    
Et ensanglante les maisons
    
Puis roule fabuleuse pépite
  
Dans la gueule de l’horizon
  
 

temps,sarabande,compagne,horizon


Viens ma compagne refermons la porte
    
Du haut de la colline, on voit s’enfuir le jour
   
Viens ma compagne, refermons la porte
    
La nuit qui vient bercera notre amour
  

******

Outre les chansons postées sur ce blog je vous invite à découvrir

mon dernier CD "Tu es l'obscur objet de mon désir" sur les plateformes musicales

dont Deezer (cliquez sur le nom)

et mes autres albums sur mon autre blog musical Old Nut - Wix

dont le lien est en colonne de droite

 

Paroles, musique, photos Ulysse/Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute utilisation et reproduction de mes chansons est soumise à mon autorisation)

22:51 Publié dans Musique | Tags : temps, sarabande, compagne, horizon | Lien permanent | Commentaires (15) |  Facebook | | |

Commentaires

Superbe, comme d'hab : j'adore.

Écrit par : dom | 27/08/2016

Répondre à ce commentaire

De magnifiques paysages accordés à de sensuelles paroles.Bravo Claude et merci beaucoup.

Écrit par : scorpion34 | 27/08/2016

Répondre à ce commentaire

Bravo. Superbes texte et photo. Je n'ai pas écouté. je préfère les mots à la musique qui n'est pas une amie.

Écrit par : Martine 85 | 27/08/2016

Répondre à ce commentaire

J'aime beaucoup t'écouter en regardant tes photos. Elles illustrent bien tes couplets et tes refrains. Une chanson bien chaleureuse qui fait du bien.
Et tes clichés, je les trouve magnifiques, comme ces ombres face à la grande montagne qu'elles se préparent peut-être à escalader, à découvrir.
Merci de me faire rêver, cela m'aide beaucoup dans ma petite vie simple.
Gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 27/08/2016

Répondre à ce commentaire

Texte superbe et émouvant, les photos sont vraiment un plus.... on se laisse bercer et l'esprit s'évade le temps de cette magnifique chanson.

Écrit par : eric | 27/08/2016

Répondre à ce commentaire

Je reviens ici pour m'inscrire à ta NL : hier, j'avais oublié ...
J'ai aimé ton poème, sur l'autre blog : on dirait du la Fontaine. ;-)
Bon dimanche : on se fait plaisir !
Bisoux, ulysse-claude

Écrit par : dom | 28/08/2016

Répondre à ce commentaire

Dom merci mais La Fontaine est un maître inégalable

Scorpion ce n'est pas difficile d'être inspiré par de tels paysages

Martine 85 si les photos et les mots suffisent alors c'est bien ainsi

Annick faire rêver c'est une noble entreprise

Eric oui cela fait du bien de s'évader de ce monde souvent impitoyable

Écrit par : Ulysse/Old Nut | 28/08/2016

Répondre à ce commentaire

Merci Claude de nous faire rever avec cette bchansonneet ces belles photos

Écrit par : colette poyer | 28/08/2016

Répondre à ce commentaire

ah oui c'est très très beau et de beaux mots qui accompagnent :)

bon WE

Écrit par : nays& | 29/08/2016

Répondre à ce commentaire

Dom merci mais La Fontaine est un maître inégalable

Scorpion ce n'est pas difficile d'être inspiré par de tels paysages

Martine 85 si les photos et les mots suffisent alors c'est bien ainsi

Annick faire rêver c'est une noble entreprise

Eric oui cela fait du bien de s'évader de ce monde souvent impitoyable

Nays merci de votre passage ici

Écrit par : Ulysse/Old Nut | 29/08/2016

Répondre à ce commentaire

Jolies photos et précieux récits ...bravo Ulysse

Écrit par : pat | 29/08/2016

Répondre à ce commentaire

Mes salutations du matin ou la terre fleure bon l'ondée d'hier soir !
Très jolie complainte de gens heureux qui savent contempler l'incroyable beauté de notre terre Mère ..ou l' invisible transpire sur le chemin de la connaissance ...
Bravo ..un petit oisillon a quitté le nid ..les autres quémandent encore " la tétée "...

Écrit par : pat | 05/07/2018

Répondre à ce commentaire

oui heureux celui qui regarde mais cela ne suffit pas : heureux celui qui voit.. Bon week-end.

Écrit par : Martine Martin | 05/07/2018

Répondre à ce commentaire

Coucou Claude,
Merci pour ces 3 Min 45 de douceur...
L'aube et le crépuscule sont deux moments favoris pour s'évader, pour se perdre dans les couleurs d'un monde magique. J'apprécie ces instants à chaque fois que je le peux.
Et tes photos, toujours superbement adaptées aux paroles poétiques de ta ballade.
Merci également pour ta visite sur mon blog: ah oui, les insectes et les tiques nous gâchent parfois les randos, et la sieste, mais bon, comme dirait le Petit Prince en parlant de sa rose et de ses épines...
Passe une bonne fin de semaine. Bien amicalement. Seringa.

Écrit par : Seringa | 05/07/2018

Répondre à ce commentaire

Patricia oui l'invisible transpire sur le chemin de la connaissance

Martine soyons des voyants !

Seringa nous avons les mêmes lectures ce qui ne m'étonne pas

Écrit par : Old Nut | 05/07/2018

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire