suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2017

Jennifer, tu m'as mis aux fers !

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Après avoir chanté les malheurs d'être milliardaire dans ma chanson précédente "Bidochon dream", je vais maintenant vous faire pleurer sur le triste sort de ceux qui tombent sous le charme d'une  femme "fatale". Vous allez peut être me soupçonner de misogynie et me dire : "Pourquoi les femmes et pas les hommes fatals ?". Il est vrai qu'il y en a de célèbres tels que Don Juan, Casanova, le Comte Dracula ou Barbe Bleue (le plus fatal d'entre eux) et, plus près de nous, James Bond. Mais mon inclination me portant sur le sexe opposé, j'ai chois l'aspect féminin du sujet. 

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Je précise, tout d’abord, qu’il n’y a rien d’autobiographique dans ma chanson qui parle d’une femme fatale nommée  Jennifer, qui a mis son amant "aux fers" ! Notez en outre que je n'en  déduis pas que toutes les Jennifer soient des "dames de fer » !  Je ne veux surtout pas me les mettre à dos ! 

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Les seules femmes fatales que j'ai croisées sont des héroïnes de légendes comme la fée Morgane,  de l’histoire comme Hélène de Troie, Cléopatre ou Mata Hari ou de romans comme Les Diaboliques de Barbey d’Aurevilly, la Dame aux Camelias d’Alexandre Dumas ou  Nana de Zola . Mais celle qui m'a le plus fait fantasmer dans mon adolescence n'est pas Marilyn ni B.B mais l'héroïne  de cet envoûtant poème de Baudelaire « Les bijoux »  qui commence par ce vers «La très chère était nue, et, connaissant mon cœur… »

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Ces femmes fatales que je ne connais que virtuellement – comme vous je l’espère chers lecteurs -  vous prennent dans leur "toile", vous font perdre la raison, annihile votre volonté et vous soumette corps et âme à leurs caprices et volonté. 

Vous pouvez écouter ma chanson "Jennifer" tout en faisant défiler les photos qui illustrent les paroles : 


podcast

  

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

Le jour où j’ai croisé ton chemin

J’aurais mieux fait d’louper mon train

Depuis ma vie est un enfer

Oh ! Jenny ! Jenny Jennifer !

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 Quand j’ai envie de voir mes potes

Tu les laisses dehors à la porte

Et quand une « ex » me téléphone

Après j’ai les oreilles qui sonnent

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

Oh Jenny, Jenny Jennifer

Ma mie tu m’as mis aux fers

Corps et âme je t’appartiens

Je n’suis qu’un jouet entre tes mains

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

La première fois qu’j’ t’ai embrassée

J’aurais mieux fait d’rester couché

Depuis ma vie est un enfer

Oh ! jenny ! jenny Jennifer !

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

J’regarde plus l’ foot à la télé

Dans un placard tu l’as rangée

Plus de cigarette, plus de cinoche

Je n’ai même plus d’argent de poche

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Oh Jenny, Jenny Jennifer

Ma mie tu m’as mis aux fers

Corps et âme je t’appartiens

Je n’suis qu’un jouet entre tes mains

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

Quand tu m’as ouvert ton lit

J’aurais dû dire « arrivederci

Depuis ma vie est un enfer

Oh ! Jenny ! jenny Jennifer

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Depuis on passe toutes nos nuits

Et toutes nos journées aussi

Jours de semaine et jours fériés

A faire des choses qu’ j’dois censurer

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

Oh Jenny, Jenny Jennifer

Ma mie tu m’as mis aux fers

Corps et âme je t’appartiens

Je n’suis qu’un jouet entre tes mains

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Quand j’ai envie d’un mojito

Tu me ramènes une menthe à l’eau

Quand j’veux commander une pizza

Tu me prépares du quinoa

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Mais à toi je suis accro

Je t’ai ,je t’ai dans la peau

Tu es comme une drogue dure

Il faut dire que tu assures

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Oh Jenny, Jenny Jennifer

Ma mie tu m’as mis aux fers

Corps et âme je t’appartiens

Je n’suis qu’un jouet entre tes mains

 

 NB : la statuette femme en ferronnerie d'art est d'André Debru  dont je vous invite à visiter l'atelier en plein air situé en Aveyron. 

 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement mes précédentes chansons

sauf celles du dernier album

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de gauche.

 

Texte,  Photos, Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

 

14/01/2017

Le coupeur de cannes



esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

Ma nouvelle chanson, dont le podcast est placé après cette présentation,  vous fait voyager loin, très loin, dans l’une de ces îles, la Guadeloupe, où notre pays, qui se prétend être celui des droits de l’homme, a pratiqué cette ignominie qu’est l’esclavage. Car si l’esclavage était interdit sur le sol métropolitain, il ne l’était pas aux Antilles où, du XVIème au XIXème siècle, 1,6 millions d’esclaves furent déportés contre 600 à 800.000 aux Etats-Unis. La France fut, de fait, la 3ème nation importatrice d’esclaves après l’Angleterre et le Portugal!

 

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

Ces esclaves étaient affectés à la culture de la canne à sucre, activité principale de l’île. Contrairement aux idées reçues, ils étaient plus durement traités que les esclaves américains. Les planteurs avaient, en effet, tellement peur d’une rébellion qu’ils faisaient régner la terreur. Dans la comptabilité des plantations ils étaient classés sous la rubrique « cheptel » ce qui est révélateur  de la considération qu’on leur accordait.

 

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

L’esclavage a été une première fois aboli en 1794 par les révolutionnaires puis rétabli par l’infâme  Napoléon  en 1802. Une révolte s’ensuivit en Haïti,  menée par Toussaint  Louverture, que les troupes envoyées par le tyran corse, malgré une guerre terrible où 100.000 haïtiens furent massacrés, ne purent mater. En 1804 Jean Jacques Dessaline proclama l’indépendance de l’Ile.  Mais Charles X ayant effectué en 1825 le blocus d’Haïti l’obligea à payer à notre pays une indemnité de 90 millions de francs–or,  somme dont Haïti continue de demander le remboursement à la France.

L’esclavage a été définitivement aboli en 1848 grâce à l’action de Victor Schoelcher mais les hiérarchies sociales et raciales issues de l’esclavage n’ont pas complètement disparu. De fait, lors de l’abolition de l’esclavage les planteurs ont été généreusement indemnisés par la IIème république alors que les esclaves n’ont reçu ni pécule ni lopin de terre, ce qui n’a pas facilité leur ascension sociale.

Chanson "le coupeur de cannes" (nouvelle version 10/2017)


podcast
 

Je vous invite à regarder les photos ci-dessous qui illustrent les paroles de ma chanson tout en l'écoutant *

* La canne bleue est une variété de canne qui fait les meilleurs rhums

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 

Le ciel est bleu

La mer turquoise

Le rhum est blanc

Moi je suis noir

Tous mes aïeux

Etaient esclaves

Vu qu’jsuis pas blanc

J’travaille au noir

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 

Je coupe la canne bleue

Sans jamais faire d’histoire

Les gens me croient heureux

Mais moi je broie du noir

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

Dans son 4x4

L’patron s’pavane

A la plantation

Sa femme l’attend

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

Moi a quatre pattes

Je coupe la canne

J’ai un cabanon

Y’a personne dedans

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 

Je coupe la canne bleue

Sans jamais faire d’histoire

Les gens me croient heureux

Mais moi je broie du noir

 

 esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 

Lorsque la canne

Est ramassée

J’suis au chômage

J’ai rien à faire

Q’traîner mon âme

Désabusée

Triste otage

De ma misère

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 

Je coupe la canne bleue

Sans jamais faire d’histoire

Les gens me croient heureux

Mais moi je broie du noir

 

 

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 Même les filles

Qui sont affectueuses

Et offrent leur corps

Pour un compliment

Devant mes guenilles

Mes mains calleuses

Toutes m’ignorent

Superbement

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 

Je coupe la canne bleue

Sans jamais faire d’histoire

Les gens me croient heureux

Mais moi je broie du noir

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 

Je me console

En buvant a du rhum

Tout en rêvant

D’un monde meilleur

Car cet alcool

Est l’ami des hommes

Quand dans leur sang

Coule le malheur

 

esclavage,canne à sucre,rhum,guadeloupe

 

Je coupe la canne bleue

Sans jamais faire d’histoire

Les gens me croient heureux

Mais moi je broie du noir

 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement mes précédentes chansons

sauf celles du dernier album

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite.

Et pour finir je vous invite à découvrir un magnifique site consacré à la chanson francophone

Chanson- Libre

 

Texte, photos, paroles & musique Ulysse/Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

01/01/2017

En 2017 reprenons la barre de nos existences !

 

P1050276.jpg

En ces temps où tout va à vau-l’eau, où des guignols ou des dictateurs sont chefs d’Etat, où les Nations Unies laissent perpétrer des massacres, où les peuples des nations les plus favorisées se paupérisent pendant qu’une minorité se gave, où nous sommes tous ados, quadra, seniors conditionnés, manipulés, exploités par des marchands et des politiciens sans scrupule et sans âme, il est temps que nous reprenions la barre !

 

Pour accéder à mon "slam" " Reprenons la barre" cliquez sur le podcast ci-dessous :


podcast

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement mes précédentes chansons

sauf celles du dernier album

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite.

 

Et pour finir je vous invite à découvrir un superbe site consacré à la chanson francophone

Chanson Libre

 

Paroles, Photo, chant Nut 

Musique Raptrack/Killa clown

( Je suis membre de la Sacem et toute reproduction ou utilisation de mes chansons  nécessite mon autorisation préalable)