suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/10/2017

Je hais la douceur des îles

Depuis que le tourisme de masse s’est développé, nombreux sont ceux qui sont attirés par le charme et la douceur de vivre "apparente" des îles tropicales. Si certaines îles connaissent effectivement un niveau de vie qui permet à la majorité de sa population de mener une vie décente - comme aux Antilles françaises - certaines autres voient se cotoyer des touristes aisés et des populations qui vivent dans le dénuement. Les touristes qui y séjournent dans des ghettos hôteliers protégés ne voient pas les « tristes tropiques » (selon la formule de l’anthropologue Levi Strauss) qui coexistent non loin de leurs plages de sable doré. Les jeunes gens de ces pays n’ont guère d’avenir autre que dans l’exil. C’est le thème de ma chanson «  je hais la douceur des îles ».

Vous pouvez l'écouter en regardant les photos qui en illustrent les paroles:

podcast

 

île,tropiques,amérique,exil


Ciel bleu, soleil d’été

Et la mer à l’infini

Plages de rêves bordées

De cocotiers alanguis

  

île,tropiques,amérique,exil

On vient ici en vacances

Fascination des tropiques

C’est mon pays de naissance

Mais je rêve de l’Amérique

    

île,tropiques,amérique,exil 

J’ai quinze ans

Et je hais la douceur des îles

Je veux vivre intensément

Je ne rêve que d’exil

    

 

île,tropiques,amérique,exil

 

Le touriste ne connait

De mon pseudo paradis

Que les langoustes grillées

Et les tee-shirts fleuris

 

île,tropiques,amérique,exil

  En buvant un planteur

Il écrit des cartes postales

Ici pays du bonheur

Beau temps idéal

 

île,tropiques,amérique,exil

J’ai quinze ans

Et je hais la douceur des îles

Je veux vivre intensément

Je ne rêve que d’exil

 

 

île,tropiques,amérique,exil

Dans la tour d’ivoire

Des hôtels luxueux

On ne voit pas le désespoir

Qui règne dans mes yeux

  

île,tropiques,amérique,exil

Il n’y a qu’à carnaval

Que je prend du bon temps

Passée la bacchanale

Je retrouve le néant

    

île,tropiques,amérique,exil

 

J’ai quinze ans

Et je hais la douceur des îles

Je veux vivre intensément

Je ne rêve que d’exil

 

île,tropiques,amérique,exil

Serveur dans un lolo

Brancardier à l’hôpital

Voilà mes espoirs de boulot

Si le crack me fait pas d’mal

  

île,tropiques,amérique,exil

Il est écrit dans les lois

Que les hommes naissent égaux

Mais tout dépend de l’endroit

Où la vie pose ton berceau

 

île,tropiques,amérique,exil

J’ai quinze ans

Et je hais la douceur des îles

Je veux vivre intensément

Je ne rêve que d’exil

 

******

Si vous avez apprécié cette chanson vous pouvez découvrir

mon nouvel album "Canta la Vida" sur les plateformes musicales

sous le nom d'Old Nut dont Deezer (cliquez sur le nom)

et mes autres chansons, présentées par album, sur mon autre blog musical Old Nut - Wix dont le lien est en colonne de gauche.

 

Texte, Photos , Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

 

 

16:07 Publié dans Musique | Tags : île, tropiques, amérique, exil | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook | | |

Commentaires

belle chanson ; bravo Ulysse.
Bonne journée

Écrit par : durgalola | 03/10/2017

Répondre à ce commentaire

J'aime bien les paroles de ta chanson les îles exotiques ne m'ont jamais fais rêver. J'aime les îles de l'atlantique mais je ne pourrais y vivre, je me sentirais isolée

Écrit par : Martine 85 | 03/10/2017

Répondre à ce commentaire

Une belle chanson !
Moi aussi, les îles exotiques ne m'ont jamais fait rêver

Écrit par : gazou | 03/10/2017

Répondre à ce commentaire

beaucoup de verite dans ces paroles Ulysse, mais je pense que les touristes eux peuvent changer et se meler a la population par exemple dans les activités culturelles, participer a la routine des travaux des saisons, ou visiter des gens du pays dans leurs modestes demeures et ecouter leurs experiences de vie car eux aussi ont des temoignages enrichissants et pleins de sentiments:)
amities
Angie

Écrit par : Angie | 03/10/2017

Répondre à ce commentaire

Bon matin, Ulysse !
Comme à l' accoutumé , une vérité , un constat , le désespoir pour certains comme cet adolescent cité dans la chanson ..C'est très beau ..des endroits paradisiaques ...sur le papier ...mais les touristes ne " grattent "pas le papier ....
Moi, je rêve de Laponie ...visiter l" atelier du père Noël et ses lutins ...ses rennes et le canada ... Il y a surement aussi des travers ...
Bonne journée Ulysse et a bientôt
Pat

Écrit par : pat | 04/10/2017

Répondre à ce commentaire

Magnifiques chanson et photos.
Les locaux ont moins de chance que les touristes ...
Jute un coucou rapide pour te souhaiter un bon mercredi !
J'ai beaucoup de retard à rattraper car j'ai réparé mon ordi en laissant tout "tomber" et maintenant, suis contente mais ... à la bourre ... grave.
Gros bisoux, ulysse

Écrit par : dom | 04/10/2017

Répondre à ce commentaire

Et oui, derrière ces images angéliques, les touristes ne veulent pas voir la face cachée. Mon fils avait une copine, dont le père était né dans ces îles...Celui-ci, cheminot à Paris, ne parlait jamais, faisait triste mine, était très renfermé lors des repas du dimanche, mangés en 4e vitesse...Il ne retrouvait le sourire, la parole, sa joie de vivre, que lorsque il savait qu'il allait partir un mois retrouver son île, la Réunion, pour ne pas la nommer - il rêvait d'y retourner vivre une fois en retraite.. Ayant épousé une bretonne qui ne s'y plaisait pas du tout, sauf pour quelques jours (elle n'y restait qu'une semaine ou 2 et rentrait seule, se sentant exclue)..Ta chanson reflète bien cette incompréhension, cette difficulté à vivre ensemble.
Rien n'est parfait en ce bas monde mon brave troubadour.

Écrit par : julie | 04/10/2017

Répondre à ce commentaire

ANDREE merci pour ton écoute

MARTINE85 comme toi j'aime les îles mais je m'y sentirai à l'étroit !!

GAZOU ce qui nous a fait rêver nous déçoit parfois

ANGIE tu as tout à fait raison j'ai visité la Guadeloupe en louant des gîtes chez l'habitant loin des quartiers touristiques et j'y ai été chaleureusement reçu

PAT oui les touristes ne grattent pas le papier Quant au père Noël je lui en veux car il ne lit plus les lettres que je lui envoie !!

DOM oui souvent les locaux vivent plus misérablement que deux qui les visitent

JULIE parfois les gens qui vivent longtemps éloignés de leur pays natal s'y sentent étrangers quand ils y retournent

Écrit par : Old Nut | 04/10/2017

Répondre à ce commentaire

bonne journée pour toi Ulysse
profite bien des liens amicaux que tu sais construire avec ton environnement :)))

Angie

Écrit par : Angie | 06/10/2017

Répondre à ce commentaire

ANGIE merci pour ce chaleureux message et bonne journée à vous aussi

Écrit par : Old Nut | 06/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire