suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/10/2017

Ma vie aura passé

A soixante et onze ans passés, je peux dire que ma vie est bien entamée et qu’il me reste moins de flacons de divins nectars à boire que je n’en ai bus. Comme toux ceux de mon âge, j’ai perdu des êtres chers et pris quelques coups sur la tête mais, au total, j’ai eu une très belle vie par rapport à celles que vivent la majorité des 7 milliards d’homo sapiens qui peuplent la planète. Bien sûr, je n’ai pas réalisé tout ce dont j’ai rêvé, ni visité tous les lieux que j’aurais aimé découvrir, mais mes jambes et mon cœur sont encore solides et je peux, pour mon plus grand bonheur, arpenter les montagnes aux alentours. Et surtout, élément qui paraîtra incroyable aux nouvelles générations, je suis marié avec la même femme depuis 50 ans ! J’ai conscience d’être un dinosaure, mais un dinosaure qui aime les soirées entre amis, qui passe ses journées à marcher, écrire, composer, chanter en maltraitant sa guitare et les oreilles de ses amis. J'ai souhaité, avant qu'il ne soit trop tard faire un "bilan" bien que je ne sois pas encore prêt à raccrocher !

Ce bilan prend la forme de cette nouvelle chanson intitulée « Ma vie aura passé…» qui paraîtra, peut être, à certains, pessimiste mais qui n’est qu’une invitation à vivre pleinement les jours qui nous restent à vivre. Car c’est en se souvenant que nous sommes mortels que nous vivons intensément.

 

Vous pouvez l'écouter en regardant les photos qui en illustrent les paroles :

(Il est possible que le fichier son mette quelque temps à se charger)

 

podcast

vie,amour,blessures,temps

Ma vie aura passé

Fragile comme un rêve

Une goutte de rosée

Au matin qui se lève

  

vie,amour,blessures,temps

Des chagrins des blessures

Soignés par des baisers

Des bonheurs des coups durs

Etroitement mêlés

      

vie,amour,blessures,temps 

Je chante le temps qui passe

Qui si vite nous efface

Parenthèse éphémère

Au sein de l’univers

 

vie,amour,blessures,temps  

Je chante le temps qui fuit

Où l’on s’évanouit

Sans laisser aucune trace

Aucun signe dans l’espace

    

vie,amour,blessures,temps

J’ai nourri tant de rêves

Projeté tant de voyages

Me voilà sur la grève

Où ils ont fait naufrage

 

vie,amour,blessures,temps

Me reste quelques amis

Epargnés par le temps

Et la nature aussi

Dont je suis un enfant

 

vie,amour,blessures,temps

Je chante le temps qui passe

Qui si vite nous efface

Parenthèse éphémère

Au sein de l’univers

 

vie,amour,blessures,temps

Je chante le temps qui fuit

Où l’on s’évanouit

Sans laisser aucune trace

Aucun signe dans l’espace

   

vie,amour,blessures,temps   

Me reste aussi l’amour

Cueilli dans ma jeunesse

Qui a connu des jours

De miel et de tristesse

 

 

vie,amour,blessures,temps

Mais le lien a tenu

Au long fil des ans

Et nos cœurs ingénus

Ont défié le temps.

  

vie,amour,blessures,temps

Je chante le temps qui passe

Qui si vite nous efface

Parenthèse éphémère

Au sein de l’univers

 

vie,amour,blessures,temps

Je chante le temps qui fuit

Où l’on s’évanouit

Sans laisser aucune trace

Aucun signe dans l’espace

 

 

vie,amour,blessures,temps

 

Ma vie aura passé

Fragile comme un rêve

Une goutte de rosée

Au matin qui se lève

 

vie,amour,blessures,temps

Des chagrins des blessures

Soignés par des baisers

Des bonheurs des coups durs

Etroitement mêlés

 

******

Si vous avez apprécié cette chanson vous pouvez découvrir

mon nouvel album "Canta la Vida" sur les plateformes musicales

sous le nom d'Old Nut dont Deezer (cliquez sur le nom)

et mes autres chansons, présentées par album, sur mon autre blog musical Old Nut - Wix dont le lien est en colonne de gauche.

 

Texte, Photos , Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

23:01 Publié dans Musique | Tags : vie, amour, blessures, temps | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook | | |

Commentaires

Belle chanson. Ma vie fut belle aussi et quand on aime la nature c'est un bonheur quotidien. Je suis mariée depuis 44 ans . Nous ne sommes pas des dinosaures. Beau mercredi.

Écrit par : Martine 85 | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

Coucou Ulysse ,
Mélancolie de ce joli poème en chanson ...Bien heureux celui qui sait découvrir chaque jour ....un don et une chance surement ..Mille merci pour ce petit dej ou vos mots dansent un tango langoureux ...et si sensuel !
Bonne fin de semaine ..j' attend le prochain texte avec impatience..
PAt

Écrit par : pat | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

C'est magnifique, comme toujours
En fait, je suis une inconditionnelle, maintenant, on appelle ça une fan. Lolll
Merci pour ce bon moment, plein de sensibilité.
Bon mercredi ... gris !
Bisoux, claude

PS : Absente demain pour cause d'IRM de contrôle. Pas très rassurée, la dom ...
En plus, le docteur me demande une scintigraphie des os, pour mon mal de dos permanent.

Écrit par : dom | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

Oui Claude, c'est une très belle chanson qui raconte ce temps qui passe si vite et qui de plus semble, le coquin, s'accélérer un peu plus chaque jour.
Rassure-toi, tu laisseras des traces. Tes chansons, tes textes, tes magnifiques photos, tous ces récits de tes aventures dans les montagnes, en solitaire, avec tes petits enfants, avec tes amis, avec Gibus. J'aime les relire ces récits, plein de ton humour.
Tes mots racontent si bien ta vie. Je la trouve moi, palpitante. Tes yeux ont vu, voient encore des paysages merveilleux que tu as su partager pour le bonheur de ceux qui ne les découvrent que sur tes blogs.
Rassure-toi, tes activités, tes montagnes, ceux que tu aimes et qui t'aiment te feront vivre encore beaucoup de jours, de joie, de bonheur.
Vivons chacun de nos jours, intensément.
Gros bisous

Écrit par : AnnickAmiens | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

Très bonnes réflexions sur ta vie qui se poursuit, malgré le nombre d'années important. 50 de mariage, c'est très rare. Cela va faire 45 ans que je connais mon mari. Nous sommes toujours ensemble. Tu as la chance d'avoir toutes tes facultés encore. Tu sembles encore jeune. C'est un bonheur ! bonne journée.

Écrit par : Elisabeth | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

MARTINE NOUS PARTAGEONS LES MEMES VALEURS

DOM J'ADMIRE TON COURAGE FACE A L'ADVERSITE PS J'AI BEAUCOUP DE PROBLEME A OUVRIR TON BLOG

ANNICK CE N'EST PAS GRAVE D'ETRE OUBLIE UNE FOIS QUE L'ON A QUITTE CETTE TERRE L'ESSENTIEL EST DE VIVRE EN PARTAGEANT NOS BONHEURS AVEC CEUX QUE L'ON APPRECIE ET CEUX QUE L'ON AIME

ELISABETH OUI C'EST BIEN POUR QUELQU'UN QUI N'A PAS FAIT LA FAC D'AVOIR TOUTES SES FACULTES

Écrit par : Old Nut | 11/10/2017

Répondre à ce commentaire

Une très belle page. Ne lâche rien.

Écrit par : Loqman | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

une belle chanson, un rien mélancolique, tu disparaîtras au milieu des étoiles comme moi aussi et les autres aussi, tous ... sait-on jamais ce qui nous attend ? des baisers et des baisers.
Bises et toute mon amitié

Écrit par : durgalola | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

LOQMAN JE N'EN AI PAS L'INTENTION

ANDREE OUI POURQUOI PAS DES BAISERS J'Y COMPTE BIEN !

Écrit par : Old Nut | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

c'est le temps qui passe sans qu'on ne puisse l'arreter, ou c'est nous qui passons et le temps nous voit passer ?!
chacun regardant l'autre, comme les arbres qui defilent quand c'est le car qui parcourt les kms !
quoi qu'il en soit, autant remercier la vie qui nous donne cette possibilité de connaitre le monde et les gens qu'on aime, qu'on remercie de nous tenir compagnie le plus longemps possible !
levons nos verres à la vie qui nous a ete donné meme si éphemère
amities Ulysse
Angie

Écrit par : Angie | 12/10/2017

Répondre à ce commentaire

ANGIE oui levons nos verres à la vie qui nous a offert envers et contre tout ce beau voyage sur Terre

Écrit par : Old NUT | 14/10/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire