suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/07/2017

L'armoire de Grand-Mère

Quand j'étais gamin nous passions,  ma soeur et moi,  la plus grande partie des nos grandes vacances (qui duraient 3 mois à l'époque) chez nos grands parents. L'une de nos grand-mères avait une très vieille et très grande armoire dans sa salle à manger d'où elle sortait bonbons, gâteaux, cerises à l'eau de vie, liqueurs, billets (pour notre argent de poche) et bien d'autres choses encore, ce qui nous émerveillaient et nous intriguaient, d'autant que nous n'avions pas le droit d'y toucher ni même d'être présents quand elle l'ouvrait. C'était l'armoire aux mystères ! J'en ai fait une chanson chantée par mes petits loups Emilie et Romain.

 


podcast
 

 

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton

L’armoire de grand mère

Est pleine de mystères

C’est une caverne d’Ali Baba

Elle est en chêne clair

Avec une clé en fer

Mais on n’y touche pas

  

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton  

Y’a des cerises à l’eau de vie

Que l’on prend au dessert

Dans de jolis verres

Même les enfants aussi

 

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton

Il y a des gâteaux secs

Qui sont un peu rancis

Et que même les souris

N’y mettent pas le bec

  

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton  

L’armoire de grand mère

Est pleine de mystères

C’est une caverne d’Ali Baba

Elle est en chêne clair

Avec une clé en fer

Mais on n’y touche pas

 

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton

Y’a des pastilles vichy

Qu’elle sort d’un tiroir

Qu’elle nous donne le soir

Avant d’aller au lit

 

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton

Il y a des draps très rèches

Pas facile à étendre

Qui sentent la lavande

Et nous grattent les fesses

 

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton

L’armoire de grand mère

Est pleine de mystères

C’est une caverne d’Ali Baba    

Elle est en chêne clair

Avec une clé en fer

Mais on n’y touche pas

 

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton

Il y a des tas de biftons

Cachés entre les draps

Et on nous y avons droit

Quand notre bulletin est bon

 

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton

Il y a des confitures

De fraises et de melon

On trouve ça tellement bon

Qu’on s'en met plein la figure

  

 

armoire,grand-mère,pastille vichy,bifton

L’armoire de grand mère

Est pleine de mystères

C’est une caverne d’Ali Baba

Elle est en chêne clair

Avec une clé en fer

Mais on n’y touche pas

 

******

Si vous avez apprécié cette chanson vous pouvez découvrir mes autres chansons, présentées par album, sur mon autre blog Old Nut - Wix dont le lien est en colonne de gauche.

 

Texte, Photos (sauf la dernière), Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

 

24/06/2017

Gaïa a le blues....

 

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Comme le prouve la canicule qui affecte la France et le sud de l'Europe, notre planète est atteinte d'une grosse fièvre climatique, n'en déplaise à Donald qui pense le contraire (mais a-t-il de quoi penser?)  et sa guérison est incertaine. La pression exercée par l’humanité sur les écosystèmes est telle que ses besoins annuels en ressources naturelles représentent l’équivalent d’une terre et demie, c’est à dire que l’on consomme ou détruit chaque année plus d’oxygène, d’eau douce, de bois, de poissons, d’animaux que la terre n’en produit. La conséquence de cette prédation inconsidérée est l'augmentation des gaz à effet de serre dans l'atmosphère et donc un réchauffement du climat, source de dérèglements météorologiques, ainsi que le déclin de la biodiversité.

 

Certes notre planète, née près de neuf milliards après le BIG BANG de l’univers, en a vu d’autres. Au cours des ses quatre milliards d’années d’existence, elle a connu trois à quatre épisodes cataclysmiques qui ont failli rayer la vie de sa surface. Mais à chaque fois la vie a survécu avec l’apparition de nouvelles espèces. Mais ce qui est en jeu aujourd’hui, c’est notre propre survie qui, au demeurant ne concerne que nos descendants, car l’univers n’en a rien à faire de nous et personne ne prendra notre deuil si les cafards, les poulpes ou les fourmis deviennent un jour les maîtres de la terre. Mais comme j'ai le bonheur d'avoir des descendants et que je me soucie de leur bien être, j'ai composé une chanson "Gaïa blues" que je chante avec l'une de mes petites fille, Emilie, qui est notre modeste contribution pour tenter de sauver ce qui peut encore l'être. 

Je vous invite à écouter cette chanson en regardant les photos qui en illustrent les paroles :

  
podcast

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Au cœur de la voie lactée

Il y avait un paradis

Une planète bleutée

Avec vue sur l’infini

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

 De ses océans amers

 Un jour un être est sorti

 Il a trouvé que la terre

 Etait vraiment très jolie

          

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

 MAIS… 

Les signaux sont  au rouge

On a tout dévasté

 Gaïa a le blues

     Gaïa est déprimée .

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Dans ce lieu de bombance

 Notre ancêtre a prospéré

 Dans sa longue descendance

 Adam et Eve sont nés

 

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

 Au début de leur histoire

Ils ont été exemplaires

Se contentant de manger et de boire

Et du strict nécessaire

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

MAIS…

Les signaux sont au rouge

On a tout dévasté

Gaïa a le blues

Gaïa est déprimée .

          

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

 

Mais vint la machine à vapeur

Et le charbon et le pétrole

Chacun redoubla d’ardeur

Pour toucher le pactole

        

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Les hommes sont devenus cupides

Et instauré le roi dollar

Ca les a rendu stupides

La terre est d’venue un cauchemar

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Et…

Les signaux sont au rouge

On a tout dévasté

Gaïa a le blues

Gaïa est déprimée .

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Partout on éventre, on fouaille

Notre berceau céleste

On pille ses entrailles

D’un appétit gargantuesque

          

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Les animaux sont en batterie

Tous gavés aux hormones

Et des peuples asservis

Pour que sans cesse l’on consomme

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Et…

Les signaux sont au rouge

On a tout dévasté

Gaïa a le blues

Gaïa est déprimée .

            

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Partout les sols sont morts

Farcis de pesticides

Les glaciers s’évaporent

Et les fleuves se vident

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

Et l’océan Pacifique

Aux îles paradisiaques

N’est qu’une mer de plastiques

Un immense cloaque

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

 

ET…

Les signaux sont au rouge

On a tout dévasté

Gaïa a le blues

Gaïa est déprimée .

Les signaux sont au rouge

On a tout dévasté

Gaïa a le blues

On va tous y passer .

 

gaïa,g.i.e.c,réchauffement climatique

****** 

Si vous avez apprécié cette chanson vous pouvez découvrir mes autres chansons, présentées par album, sur mon autre blog Old Nut - Wix dont le lien est en colonne de gauche.

 

Texte, Photos (sauf la dernière), Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

 

 

 

 

18/06/2017

A quoi rêvent les jeunes filles ?

 

adolescence,jeune fille,ego,séduction

Le soleil ayant largement franchi le plan équatorial terrestre nous voilà rendus au seuil de l'été ! Nos horloges internes, stimulées par la longueur croissante du jour, activent la fabrication d’hormones qui nous rendent tout de suite plus aimables, plus joyeux, plus mutins….. enfin la plupart d’entre nous car  il y a toujours ici et là quelques indécrottables «bougons » !

Les adolescents sont particulièrement exposés à ce chamboulement dont, malheureusement, l’effet chez eux n’est pas toujours heureux. La croissance et la montée de « sève » leur donne momentanément un visage patatoïde couvert de tubercules, mais ce n’est qu’un état provisoire. C’est l’âge des premiers émois et des angoisses. Leur boussole métabolique du désir commence à pointer immanquablement vers des personnes de l’autre sexe (ou du même sexe) sans qu’elles osent explicitement le manifester. On regarde du coin de l’œil la personne qui affole sa boussole, on baisse les yeux à son approche pour ne pas trahir son trouble. C'est l'âge des premiers rêves érotiques et des fantasmes (que les moins jeunes connaissent aussi d'ailleurs!). Je me suis rappelé mon adolescence et mes premiers émois envers les jeunes filles (c'est mon orientation) pour composer cette chanson "A quoi rêvent les jeunes filles ?"

 
podcast 

 

adolescence,jeune fille,ego,séduction

 

A quoi rêvent les jeunes filles

Que l’on voit sur les boulevards

Que nos clins d’œil émoustillent

Mais qui baissent leur regard

 

adolescence,jeune fille,ego,séduction

Faussement indifférentes

Elles continuent de marcher

Mais pourtant impatientes

D’être abordées

 

adolescence,jeune fille,ego,séduction                

Peut être rêvent-elles de nous

Qui les avons croisées

Sans oser les prendre par le cou

Pour les embrasser

 

adolescence,jeune fille,ego,séduction  

A quoi rêvent les jeunes filles

Que l’on voit sur les plages

Le nez plongé dans un livre

Faussement sages

 

 

adolescence,jeune fille,ego,séduction                  

Derrières leurs verres fumés

Qui leur servent de rempart

Leur regard peut vagabonder

Sans pudeur au hasard

                  

adolescence,jeune fille,ego,séduction Peut

Peut être rêvent-elles de nous

Qui les avons croisées

Sans oser les prendre par le cou

Pour les embrasser

 

adolescence,jeune fille,ego,séduction

A quoi rêvent les jeunes filles

Quand tombe le crépuscule

Que la lune dans leurs yeux brillent

Que leur cœur est une libellule

 

adolescence,jeune fille,ego,séduction                   

Qui erre sur les toits bleutés

De la ville qui s’endort

Et qu’elles se mettent à chanter

Donde esta mi amor ?

adolescence,jeune fille,ego,séduction                    

Peut être rêvent-elles de nous

Qui les avons croisées

Sans oser les prendre par le cou

Pour les embrasser

 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons

de mon nouveau CD "La casa de Maria" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement mes précédents albums

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite.

   

NB: Les photos ont été prises lors d'un défilé de carnaval en Guadeloupe qu'il est de tradition de photographier. Si toutefois les personnes qui y figurent ne souhaitent pas que je publie leur photo je l'enlèverai volontiers et m'excuse pour le désagrément éventuellement causé.

Texte, Photos,  Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

 

10/06/2017

Déchire la nuit...

La violence qui règne sur la Terre est souvent provoquée par la misère, l'humiliation et l'ignorance. Il nous revient de ne pas rejeter ceux que certains considèrent comme une menace pour notre mode de vie et notre confort et qui ne demandent qu'à être sauvés et à vivre en harmonie avec nous. Il  revient à chacun de nous de lutter contre l'ignorance  et le mensonge qui alimentent cette violence dont nous sommes ensuite victimes. Il  revient à chacun de nous de "déchirer la nuit" dans laquelle erre une partie de l'humanité. C'est le thème de ma nouvelle chanson  que vous pouvez écouter en regardant les photos qui en illustrent les paroles.

 


podcast
 

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Tends ta main

A celui qui souffre

Tends ta main

A celui qui tombe

A celui qui a peur

  

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Tends ta main

Au dessus des gouffres

A travers le monde

En tous lieux à toute heure

 

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Pour ces hommes qui errent

Perdus dans la nuit

Sois comme un éclair

Déchire la nuit

  

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Tends ton cœur

A celui qui a mal

Tends ton coeur

A celui qui déraille

A celui qui est perdu

 

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Tends ton cœur

Pour arrêter les balles

Sur les champs de bataille

Où les hommes s’entretuent

 

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Pour ces hommes qui errent

Perdus dans la nuit

Sois comme un éclair

Déchire la nuit

     

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Tends ton âme

A celui qui s’inquiète

Tends ton âme

A celui qui erre

A celui qui s’enfuit

  

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Tends ton âme

Pour qu’enfin s’arrêtent

Toutes les guerres

Et tous les conflits

  

nuit,ignorance,fraternité,humanité,violence

Pour ces hommes qui errent

Perdus dans la nuit

Sois comme un éclair

Déchire la nuit

 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons

de mon nouveau CD "La casa de Maria" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement mes précédents albums

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de droite.

Texte, photos, Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).