suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/03/2017

L’aventurière…

Dans ma précédente chanson intitulée "Je me demande" je me posais des questions métaphysiques. Avec cette nouvelle chanson, je reviens à un thème plus sentimental : une rencontre amoureuse avec une belle (cela va de soi !) aventurière ! Je tiens à préciser que cette chanson n'a rien d'autobiographique étant plus enclin à courir les mouflons que les jupons ! 

C’est l’un des privilèges de ceux qui aiment écrire des nouvelles, des romans ou des chansons de pouvoir ainsi peupler notre vie de personnages fantasques, étonnants, étrangers à notre confortable univers quotidien et de vivre ainsi par procuration des expériences que ne nous permettent pas nos existences. On peut ainsi passer quelques instants avec de belles créatures, qui s’invitent aussi parfois dans nos rêves, sans que ceux qui nous entourent ne puissent en prendre ombrage.

 

Je vous invite à écouter ma chanson

tout en regardant les photos qui en illustrent les paroles: 

(Nouvel enregistrement 03/2017)



podcast


 

aventure,james thurber,train,rêve

Le vent de l’aventure

Soufflait dans ses cheveux

Ses yeux étaient si purs

Qu’on y voyait les cieux

 

 

aventure,james thurber,train,rêve

C’était un jour d’hiver

Elle a croisé mon chemin

J’avais un genou à terre

Elle m’a tendu la main

 

aventure,james thurber,train,rêve  

C’était une madone

Ma belle aventurière

Une de celles qui se donne

Pour vous sauver de l’enfer

 

aventure,james thurber,train,rêve

Nous sommes partis ensemble

Sans se poser de question

Ceux qui se ressemblent

N’ont pas besoin de noms

 

aventure,james thurber,train,rêve

On s’est fait globbe-trotter

Et l’on a traversé

Bonheurs et galères

Nos cœurs emmêlés

 

aventure,james thurber,train,rêve

C’était une madone

Ma belle aventurière

Une de celles qui se donne

Pour vous sauver de l’enfer

 

 

aventure,james thurber,train,rêve

 

Lorsque furent guéries

Mes anciennes blessures

Tendrement elle m’a dit

Je repars à l’aventure

 

 

aventure,james thurber,train,rêve

Il y a tant de cœurs à sauver

Qui ont fait naufrage

Alors je l’ai embrassée

Et souhaité bon courage

 

aventure,james thurber,train,rêve  

C’était une madone

Ma belle aventurière

Une de celles qui se donne

Pour vous sauver de l’enfer

 

aventure,james thurber,train,rêve  

Le vent de l’aventure

Soufflait dans ses cheveux

Ses yeux étaient si purs

Qu’on y voyait les cieux

 

aventure,james thurber,train,rêve

C’était un jour d’hiver

Elle a croisé mon chemin

J’avais un genou à terre

Elle m’a tendu la main

  

Pour accéder directement à la liste de toutes mes chansons-photos cliquez sur le titre "Accès direct aux autres chansons-photos" dans la rubrique "Notes récentes" en haut de la colonne de gauche

*****

Vous pouvez également écouter  toutes mes chansons sur mon blog musical :

Old Nut 

ou les plateformes musicales, Deezer, Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de gauche.

 

Texte,  Photos, Paroles, musique et chant Old Nut  

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

 

06/03/2017

Je me demande...

 

Bien que Copernic, Galilée, Einstein et d’autres scientifiques aient peu à peu éclairé notre lanterne quant à la formation et à la structure de l’univers et la genèse de notre bonne vieille Terre, son origine et sa signification restent un mystère. Les religions apportent certes des réponses mais leur acceptation relève de la foi et non de la science. Etant personnellement agnostique, je reste donc bouche bée devant ce monde si complexe et si merveilleux et je me pose des questions comme le ferait un enfant sur l’origine de tout ce que je vois et perçois. A vrai dire il n'y a qu'une chose dans ma vie pour laquelle j'ai la réponse, et je vous la laisse découvrir dans  ma  chanson intitulée « Je me demande…  » que vous pouvez écouter en lisant les paroles qu'illustrent des photos;

 

podcast

(Nouvel enregistrement 03/2017) 

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Je me demande

Qui a appris aux oiseaux à voler

Et appris aux poissons à nager

 

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Qui a choisi la couleur bleue du ciel

     Et inventé les arcs-en-ciel

 

 

terre,oxygène,étoiles,sidéral

   Je me demande

Qui a mis du sel dans la mer

Et de l’oxygène dans l’atmosphère

 

terre,oxygène,étoiles,sidéral 

Mais je sais, oh ! oui je sais

Pourquoi, oui pourquoi je t’aime

terre,oxygène,étoiles,sidéral   

Je me demande

   Qui nous a appris à rire

Et nous impose de mourir

 

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Comment à l’opposé de la terre

On peut marcher la tête à l’envers

  

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Je me demande

Qui fait flotter les étoiles

Dans le vide intersidéral

  

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Mais je sais, oh ! oui je sais

Pourquoi, oui pourquoi je t’aime

 

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Je me demande

Qui fait tourner sans fin la terre

Et a mis la lune pour lampadaire

 

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Qui allume le feu des volcans

Et fait danser le vent

 

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Je me demande

Qui a crée la nuit et le jour

Et inventé l’amour 

 

terre,oxygène,étoiles,sidéral

Mais je sais, oh ! oui je sais

Pourquoi, oui pourquoi je t’aime

 

Pour accéder directement à la liste de toutes mes chansons-photos cliquez sur le titre "Accès direct aux autres chansons-photos" dans la rubrique "Notes récentes" en haut de la colonne de gauche

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur mon blog musical :

Old Nut (cliquez sur le nom)

ou les plateformes musicales, Deezer, Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de gauche.

 

Texte, Photos, Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

15:36 Publié dans Musique | Tags : terre, oxygène, étoiles, sidéral | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook | | |

25/02/2017

Je descendais la rivière….

 

 rivière,hérault,canoë,sénat

Après vous avoir convié(e), dans ma chanson précédente, à remplir mon verre de Ti'Punch, je vous invite aujourd'hui à descendre une rivière en canoë en ma compagnie où nous allons faire une romantique rencontre. Vous pouvez écouter cette nouvelle chanson tout en regardant les photos qui en illustrent les paroles : 


podcast

 

rivière,hérault,canoë,sénat

Je descendais la rivière

Dans mon vieux canoë

Je voulais laisser derrière

Moi mon triste passé

 

rivière,hérault,canoë,sénat

Tu m’avais quitté la veille

Pour un nouvel amant

L’amour est une éternelle

Source de tourments)

 

rivière,hérault,canoë,sénat

 

Que la rivière m’emmène

Loin très loin de toi

Je ne dirai plus je t’aime

C’était la dernière fois

 

rivière,hérault,canoë,sénat

Soudain sur l’une des rives

   J’aperçois une femme    

Qui dans l’onde limpide  

Baignait ses pieds diaphanes

       

rivière,hérault,canoë,sénat

Hola ! me lance- t-elle    

Y a –t-il une place à bord   

Avec plaisir ma belle  

Et je vire de bord

 

 

rivière,hérault,canoë,sénat

  

Que la rivière m’emmène

Loin très loin de toi

Je ne dirai plus je t’aime    

C’était la dernière fois

 

rivière,hérault,canoë,sénat

Le canoë au mouillage  

J’entends la belle murmurer    

Pour le prix du voyage  

Je vais vous embrasser

 

rivière,hérault,canoë,sénat

   Alors sur un lit de mousse

     Nous nous sommes étendus

     Sa peau était si douce

   Que mon cœur en fut ému

 

 

rivière,hérault,canoë,sénat

  

Que la rivière nous emmène

Loin très loin de toi

Je lui dirai que je l’aime   

Aussi longtemps qu’elle voudra

 

 rivière,hérault,canoë,sénat

 

Je descendais la rivière

Dans mon vieux canoë

J’voulais laisser derrière

Moi mon triste passé

 

rivière,hérault,canoë,sénat

 

J’avais perdu la veille

L’amour de ma vie

Mais le long de la rivière

Un autre a refleuri.

  

 

Pour accéder directement à la liste de toutes mes chansons-photos cliquez sur le titre "Accès direct aux autres chansons-photos" dans la rubrique "Notes récentes" en haut de la colonne de gauche 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur mon blog musical :

Old Nut (cliquez sur le nom)

ou les  plateformes musicales, Deezer, Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de gauche.

 

Texte, Photos, Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).

 

 

09:24 Publié dans Musique | Tags : rivière, hérault, canoë, sénat | Lien permanent | Commentaires (82) |  Facebook | | |

20/02/2017

Mon verre de Ti' Punch est vide....

Nos organismes, ratiocinés et  épuisés par les frimas et la grisaille de l'hiver, attendent avec impatience la venue du printemps. Mais hélas il est encore loin et pour vous faire patienter je vous propose de mettre un peu de soleil dans votre hiver et dans votre verre avec ma chanson "Mon verre de Ti' Punch est vide ". Mais avant de l'écouter, disons quelques mots sur l'origine et la fabrication de ce divin  breuvage.

 karukera,guadeloupe,bologne,gwada

Le Ti Punch n'existerait pas sans la canne à sucre dont la culture a été développée aux Antilles françaises à partir du XVIIème siècle avec l’assistance technique des Hollandais chassés du Brésil par les portugais. Longtemps orientée principalement vers la production de sucre, cette exploitation a commencé à péricliter au XIXème siècle en raison du développement de la production sucrière européenne à partir de la betterave. Mais fort heureusement une alléchante alternative s'est offerte pour cette plante prolifique qui pousse en un an et peut se régénérer quatre ou cinq ans de suite : la production de rhum agricole.  

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

A l’origine les cannes étaient broyées  grâce à des moulins qu’actionnaient les alizés qui soufflent en permanence sur les Antilles. Il en existait 240 au début du XIXème siècle qui ont peu à peu disparu avec l’invention des broyeurs à vapeur. Les quelques moulins qui subsistent sont souvent envahis par la végétation comme celui de Lubeth sur Grande Terre pris dans l’étau des multiples troncs d’un «figuier maudit » dont les graines, prétend la légende, ont été plantées par d’anciens esclaves pour se venger.

 

karukera,guadeloupe,bologne,gwada

Aujourd'hui les cannes sont broyées dans des usines ultra modernes, comme celle de Damoiseau sur Grande Terre en Guadeloupe dont les couleurs vives sont en harmonie avec le caractère festif de ce breuvage.

 

karukera,guadeloupe,bologne,gwada

Grâce à une réglementation stricte et un savoir faire inégalé,  le rhum agricole des Antilles Françaises est largement supérieur aux rhums rustiques de Cuba, de la Jamaïque ou d'ailleurs. Les premiers sont en effet produits à partir de la fermentation du jus frais de canne alors que les autres  sont obtenus par la distillation du résidu de la fabrication du sucre, la mélasse. 

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Je précise pour les malheureux ignorants de la chose que le Ti’Punch se prépare avec un filet de jus de canne (ou à défaut un peu de sucre en poudre) deux doigts (à l'horizontale !)  de rhum agricole et un quartier de citron vert. Il faut préalablement écraser le citron vert dans le jus de canne ou le sucre avant de verser le rhum. Surtout ne pas mettre un glaçon car c’est le meilleur moyen de tuer les arômes du rhum.

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Le Ti Punch se consomme généralement en apéritif ou pendant les repas.  Mais  certains prennent  un premier Ti'Punch assez robuste au lever qu'on appelle "décollage" ou "pétépied". On peut doser son Ti' Punch à sa convenance, il n'y a pas de dogmatisme en la matière. Ainsi les natures délicates prendront un "punch fillette" ou un "ti feu". En général si vous êtes invité, on vous proposera très souvent un second Ti'punch, car il est malvenu de "rester sur un pied !"

 

Et maintenant place à la musique. Vous pouvez écouter la chanson "Mon verre de Ti Punch est vide..." en regardant les photos sous lesquelles figurent les paroles:

(Nouvel enregistrement 10/2017) 

podcast

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Tu as pris un sorbet mangue

Je ne sais lequel choisir

Le va et vient de ta langue

Fait monter mon désir

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera   

Va pour un sorbet passion

A l’image de notre amour 

Vacille ma pauvre raison

Lorsque tu me tournes autour 

    

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Mon verre de Ti Punch est vide

Veux tu me le remplir

Ici l’air est humide

Et je ne veux pas moisir

      

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera 

 Allongé dans mon hamac

 Entre deux cocotiers

 J’oublie l’infernal Tic Tac

 Du monde civilisé

  

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera  

Le va et vient de la mer

Sur le sable doré

Fais naître dans ma chair

Le désir de t’enlacer

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Mon verre de Ti Punch est vide

Veux tu me le remplir

Ici l’air est humide

Et je ne veux pas moisir

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

La gousse noire de la vanille

Et la fève de cacao

Parfument l’air des Antilles

Que je retrouve sur ta peau

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

L’odeur suave du café

Réveille mes sens assoupis

Me vient l’envie du goût salé

De tes jolis seins brunis

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Mon verre de Ti Punch est vide

Veux tu me le remplir

Ici l’air est humide

Et je ne veux pas moisir

 

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Tu es venue dans mon hamac

Qui se balance à tout va

Je sens que tu es d’attaque

Pour partir vers l’au delà

 

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Mais de cette douce mort

C’est sûr qu’on reviendra

Et on repartira encore

Autant de fois que tu voudras

    

ti punch,guadeloupe,gwada,karukera

Mon verre de Ti Punch est vide

Veux tu me le remplir

Ici l’air est humide

Et je ne veux pas moisir

 

Pour écouter mes autres chansons cliquez sur l'un des titres qui figurent en haut dans la colonne de gauche dans la rubrique "Notes récentes"

 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement mes précédentes chansons

sauf celles du dernier album

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de gauche.

 

Texte, Photos, Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).