suivi de mon blog
Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/01/2017

Jennifer, tu m'as mis aux fers !

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Après avoir chanté les malheurs d'être milliardaire dans ma chanson précédente "Bidochon dream", je vais maintenant vous faire pleurer sur le triste sort de ceux qui tombent sous le charme d'une  femme "fatale". Vous allez peut être me soupçonner de misogynie et me dire : "Pourquoi les femmes et pas les hommes fatals ?". Il est vrai qu'il y en a de célèbres tels que Don Juan, Casanova, le Comte Dracula ou Barbe Bleue (le plus fatal d'entre eux) et, plus près de nous, James Bond. Mais mon inclination me portant sur le sexe opposé, j'ai chois l'aspect féminin du sujet. 

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Je précise, tout d’abord, qu’il n’y a rien d’autobiographique dans ma chanson qui parle d’une femme fatale nommée  Jennifer, qui a mis son amant "aux fers" ! Notez en outre que je n'en  déduis pas que toutes les Jennifer soient des "dames de fer » !  Je ne veux surtout pas me les mettre à dos ! 

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Les seules femmes fatales que j'ai croisées sont des héroïnes de légendes comme la fée Morgane,  de l’histoire comme Hélène de Troie, Cléopatre ou Mata Hari ou de romans comme Les Diaboliques de Barbey d’Aurevilly, la Dame aux Camelias d’Alexandre Dumas ou  Nana de Zola . Mais celle qui m'a le plus fait fantasmer dans mon adolescence n'est pas Marilyn ni B.B mais l'héroïne  de cet envoûtant poème de Baudelaire « Les bijoux »  qui commence par ce vers «La très chère était nue, et, connaissant mon cœur… »

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Ces femmes fatales que je ne connais que virtuellement – comme vous je l’espère chers lecteurs -  vous prennent dans leur "toile", vous font perdre la raison, annihile votre volonté et vous soumette corps et âme à leurs caprices et volonté. 

Vous pouvez écouter ma chanson "Jennifer" tout en faisant défiler les photos qui illustrent les paroles : 

 

podcast

  

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

Le jour où j’ai croisé ton chemin

J’aurais mieux fait d’louper mon train

Depuis ma vie est un enfer

Oh ! Jenny ! Jenny Jennifer !

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 Quand j’ai envie de voir mes potes

Tu les laisses dehors à la porte

Et quand une « ex » me téléphone

Après j’ai les oreilles qui sonnent

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

Oh Jenny, Jenny Jennifer

Ma mie tu m’as mis aux fers

Corps et âme je t’appartiens

Je n’suis qu’un jouet entre tes mains

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

La première fois qu’j’ t’ai embrassée

J’aurais mieux fait d’rester couché

Depuis ma vie est un enfer

Oh ! jenny ! jenny Jennifer !

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

J’regarde plus l’ foot à la télé

Dans un placard tu l’as rangée

Plus de cigarette, plus de cinoche

Je n’ai même plus d’argent de poche

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Oh Jenny, Jenny Jennifer

Ma mie tu m’as mis aux fers

Corps et âme je t’appartiens

Je n’suis qu’un jouet entre tes mains

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

Quand tu m’as ouvert ton lit

J’aurais dû dire « arrivederci

Depuis ma vie est un enfer

Oh ! Jenny ! jenny Jennifer

 

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Depuis on passe toutes nos nuits

Et toutes nos journées aussi

Jours de semaine et jours fériés

A faire des choses qu’ j’dois censurer

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

 

Oh Jenny, Jenny Jennifer

Ma mie tu m’as mis aux fers

Corps et âme je t’appartiens

Je n’suis qu’un jouet entre tes mains

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Quand j’ai envie d’un mojito

Tu me ramènes une menthe à l’eau

Quand j’veux commander une pizza

Tu me prépares du quinoa

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Mais à toi je suis accro

Je t’ai ,je t’ai dans la peau

Tu es comme une drogue dure

Il faut dire que tu assures

 

jennifer,zola,baudelaire,mata hari

Oh Jenny, Jenny Jennifer

Ma mie tu m’as mis aux fers

Corps et âme je t’appartiens

Je n’suis qu’un jouet entre tes mains

 

 NB : la statuette femme en ferronnerie d'art est d'André Debru  dont je vous invite à visiter l'atelier en plein air situé en Aveyron. 

 

*****

Si vous appréciez ce blog, je vous invite à découvrir les chansons de mon nouveau CD "Ne perds pas tes rêves en chemin" sur :

Deezer (cliquez sur le nom)

ou les autres plateformes musicales Itunes, Spotify, Google play, Amazon

Mes autres blogs:

Old Nut (Wix) où vous pouvez écouter librement mes précédentes chansons

sauf celles du dernier album

Eldorad'Oc récits de mes balades en pays d'Oc

Piquesel : "bloc-note photos" où les photos sont accompagnées de commentaires humoristiques ou poétiques.

Vous pouvez y accéder en cliquant sur les noms figurant en haut de la colonne de gauche.

 

Texte,  Photos, Paroles, musique et chant Old Nut

(Je suis membre de la SACEM et toute reproduction ou utilisation publique ou à des fins commerciales de mes chansons est interdite sans mon accord).